Skip to content

Modalités de surveillance après polypectomie – 2023 – Session 1

N° d'action DPC : 36452325002
N° de session : 1
Thème : Endoscopie
Limite d‘inscription mondpc.fr
17 mai 2023Inscriptions terminées
Fin de l'action DPC
20 juillet 2023
État de l'action DPC
L'action DPC est en cours
État inscription
Vous n'êtes pas inscrit à cette action DPC
Inscription
Les inscriptions sont terminées
Accessibilité aux personnes en situation de handicap : N'hésitez pas à nous contacter pour que nous puissions répondre à vos besoins spécifiques.

Orientation(s) prioritaire(s) visée(s) :

  • Mettre en place une politique de promotion de la santé, incluant la prévention, dans tous les milieux et tout au long de la vie.
    4. Renforcement du dépistage organisé des cancers

Format de l’action :

  • Mixte : Classe virtuelle

Nombre total d’heures prévues pour cette action :

  • 6 heures

Prix de vente public

  • 684 €

Composition

Cette action se compose de 5 unités :

  • Unité 1 : Du 17/05/2023 au 27/05/2023
    Composée du Quick test, du Profil participant et de l’Audit Clinique de dossiers patient
  • Unité 2 : Du 27/05/2023 au 05/06/2023
    Composée de 7 Vignettes cliniques
  • Unité 3 : Le 05/06/2023
    Composée de la FMC et de la Classe virtuelle
  • Unité 4 : Du 05/07/2023 au 13/07/2023
    Composée de l’Audit Clinique de dossiers patient
  • Unité 5 : Du 13/07/2023 au 20/07/2023
    Composée de 7 Vignettes cliniques et du Questionnaire d’impact

Rationnel scientifique

Cette mise à jour sur les délais de contrôle post polypectomie résulte avant tout de la nécessité de faire évoluer des recommandations de pratique anciennes et aujourd’hui moins adaptées à l’évolution des connaissances. 

Le caractère opposable des recommandations de la HAS, datant de 2013, n’est valable que dans le cadre d’une actualisation régulière, ce qui n’a pas été le cas depuis 10 ans. Cette adaptation de la surveillance colique après coloscopie, qui fait suite à une guideline européenne, n’est pas en contradiction avec le texte de 2013 à l’exception de l’introduction de la consultation de prévention se substituant au contrôle systématique à 5 ans mais le  gastroentérologue reste entièrement maître de la décision. Et il est intéressant de rappeler à ce sujet ce qui était écrit dans le texte de synthèse de l’HAS : 

Un protocole de surveillance vous est proposé avec ce document, tenant compte de ces éléments. Son objectif est d’être pragmatique, il n’est pas exhaustif et ne vise donc pas à couvrir toutes les situations. Il n’est pas non plus conçu pour servir de support à une quelconque opposabilité.

Il a été élaboré sur la base des dernières recommandations internationales. Il s’agit d’une proposition générique de prise en charge et ne se peut en aucun cas se substituer à la décision du médecin face à son patient. Il peut néanmoins faciliter une décision partagée avec lui.

Cette recommandation résultant d’un travail consensuel de la SFED est un message très mesuré, très réfléchi, basé sur les données de la science les plus récentes, et bien encadré par la réflexion nécessaire de tout gastroentérologue amené à prendre en charge au mieux un patient en incluant toutes les données dont font parties les dernières recommandations internationales.

Résumé et objectifs

Contexte et justification du programme

Parmi les propositions pour la prévention du Cancer Colorectal, plusieurs options sont disponibles, options qui sont adaptées à la situation à risque de chaque patient. On retrouve parmi ces options :

  • Le dépistage par recherche de sang dans les selles pour une population à risque moyen (population générale sans facteurs de risque individuel ou familial) de 50 à 74 ans. Cette recherche (Fecal Immunologic Test ou FIT) est, lorsqu’elle est positive, suivie d’une coloscopie.
  • Le dépistage des sujets à risque élevé, par coloscopie en raison d’antécédent familial de polype ou cancer colique sans qu’une maladie génétique à très haut risque ne soit suspectée.
  • Le dépistage par coloscopie en raison d’antécédent personnel de polype ou de cancer.
  • Le dépistage des sujets à très haut risque en raison du contexte génétique pour lesquels le dépistage par coloscopie débute plus jeune et comporte des intervalles, entre les coloscopies, plus rapprochés.
  • Le dépistage et la surveillance des patients porteurs d’une maladie les exposant à un sur-risque (maladies inflammatoires chroniques de l’intestin).

La découverte d’un polype intestinal doit conduire à proposer une surveillance qui sera adaptée au nombre, à la taille et aux caractéristiques histologiques du polype (polype hyperplasique, adénome, lésion festonnée ; absence de dysplasie ou dysplasie de bas ou haut grade, ou adénocarcinome).

Suite à la parution en 2020 d’une mise à jour des recommandations de la Société Européenne d’endoscopie Digestive (ESGE), de nouvelles recommandations ont été publiées en mai 2021 sous l’égide de la Société Française d’Endoscopie Digestive et du Conseil National Professionnel, concernant le rythme de surveillance proposée. Elle propose une nouvelle définition des situations à bas, moyen, haut risque et très haut risque de récidive d’adénome avec une adaptation du rythme de surveillance qui tend à être moins fréquent selon ces dernières recommandations. Il est donc indispensable que ces nouvelles recommandations soient acquises afin de proposer une surveillance par coloscopie adaptée à nos patients.

Points Clés et objectifs pédagogiques globaux

Points Clés :

  • Le contrôle post-polypectomie sera fonction de la taille, du nombre des polypes et de la présence ou non d’une dysplasie
  • La présence d’un antécédent familial de CCR ou d’un contingent villeux ne doit pas faire raccourcir le délai du contrôle.
  • On propose une Coloscopie de contrôle à 3 ans si exérèse d’au moins 5 adénomes, ou un adénome > 10 mm ou en dysplasie de haut grade
  • Dans les autres cas, la coloscopie de contrôle à 5 ans pourra être remplacée par une consultation de prévention s’il y a moins de 3 polypes de faible risque.
  • Une consultation de prévention pourra remplacer la coloscopie de contrôle à 5 ans pour les patients avec polypes de faible risque ou a fortiori après une coloscopie normale
  • Une coloscopie à 7 – 10 ans ou un retour au dépistage par test fécal immunologique sera une alternative chez les patients à faible risque et sans facteurs avérés de sur-risques de CCR.

Objectifs pédagogiques globaux

  1. Connaître les critères de qualité de la coloscopie
  2. Connaître la définition des niveaux de risque de survenue d’un cancer colo-rectal chez un patient ayant bénéficié d’une polypectomie endoscopique
  3. Connaître les facteurs de risques qui composent ces niveaux de risque
  4. Connaître les délais de contrôle proposés en fonction des niveaux de risque
  5. Connaître la place du test fécal immunologique qui est repositionné dans cette stratégie de contrôle
  6. Connaître les cas particuliers qui nécessitent des contrôles plus fréquents ou rapprochés

EPP

Contexte et justification EPP

Les situations pouvant être rencontrées en coloscopie sont nombreuses.
Ainsi les résultats peuvent varier de la coloscopie sans anomalie, à la coloscopie ayant permis la résection de nombreux polypes, de caractéristiques histologiques pouvant être différentes.

De chaque situation rencontrée dépendra la proposition de surveillance soit par retour au dépistage par recherche de sang dans les selles, soit par consultation de prévention à 5 ans pour confirmer ou infirmer la date d’une coloscopie retardée, soit par coloscopie à 3 ou 5 ans en fonction de la situation à risque voire à un contrôle précoce lorsque la résection d’un polype expose à un risque de récidive précoce.

Cela a donc un impact fort aussi bien en matière d’efficacité afin de ne pas exposer un patient à un risque de cancer d’intervalle si le contrôle a été programmé trop tardivement, qu’en matière de coût pour la société si le contrôle coloscopique est proposé de façon prématurée avec par ailleurs un risque inutile pour le patient bénéficiant de cette coloscopie trop précoce.

Le programme d’EPP a été construit en deux volets répétés avant et après le programme de FMC :

La première partie est un audit de pratique qui comportera l’analyse de 10 dossiers de patients tirés au sort pendant le mois précédant la FMC. Ces dossiers de patients seront sélectionnés sur les bases de données informatiques des établissements comme répondant aux codes CCAM suivants (dossiers postérieurs à mai 2021, date de la mise à jour des recommandations, et excluant les situations à très haut risque que sont les maladies génétiques et situations particulières à haut risque comme les maladies inflammatoires) :

  • HHFE002 : Exérèse de 1 à 3 polypes de moins de 1cm de diamètre du côlon et/ou du rectum, par coloscopie totale
  • HHFE 004 : Exérèse d’un polype de plus de 1 cm de diamètre ou de 4 polypes ou plus du colon et/ou du rectum, par coloscopie totale
  • HHFE006 : Séance de mucosectomie rectocolique, par endoscopie

Ils seront alors enregistrés en ligne sur le site du CEFA HGE par le médecin qui proposera alors son protocole de surveillance pour chaque dossier. Le logiciel permettant la saisie des informations proposera la date de surveillance indiquée selon les dernières recommandations).

La saisie des dossiers ne permettant pas forcément de couvrir toutes les situations pouvant être rencontrées en coloscopie, une étape d’évaluation de pratique par Vignettes Cliniques qui cette fois couvrira l’ensemble des situations sera proposée. Lors de la partie FMC, qui sera réalisée lors du Congrès de Vidéo Digest en novembre 2022, les médecins pourront après avoir assisté à la présentation du Dr Christian Boustière débattre sur les écarts par rapport aux recommandations qu’ils auront constatés lors de cette première phase d’EPP.

Afin de renforcer les messages, une deuxième phase d’EPP est prévue pendant le mois suivant la FMC, avec à nouveau un audit Clinique sur 10 dossiers de patients ayant bénéficié de polypectomie, puis une nouvelle série de Vignettes Cliniques, différentes des précédentes mais couvrant également l’ensemble des situations pouvant être rencontrées.

Sur le plan méthodologique, la conception du programme permettant la saisie des données des dossiers est confiée à notre webmaster sous le contrôle du Professeur Jean Christophe Saurin, du Docteur Christine Lefort et du Docteur Christian Boustière. Les Vignettes Cliniques sont rédigées par le Docteur Christian Boustière, révisées par le Professeur Jean Christophe Saurin, les membres de la SFED et de la SNFGE appartenant au Conseil Scientifique du CEFA HGE et testées sur un panel d’hépato-gastroentérologues représentatif de la spécialité.

Objectifs pédagogiques EPP

  • Évaluation des connaissances des nouvelles recommandations
  • Évaluation l’application à bon escient de ces nouvelles recommandations
  • Évaluer les connaissances du médecin afin de déterminer les pistes d’amélioration

Rappel et informations légales

Tout le suivi informatique des connexions est automatiquement enregistré sur notre plateforme d’enseignement à distance.

Les données de connexion, les résultats des EPP avant et après FMC seront collectées et serviront d’éléments de preuve. Cet état des connexions édité attestera du suivi du programme par le bénéficiaire.

Respect du RGPD (Règlement Général sur la Protection des Données) :

LE CEFA traite les donnée recueillies pour l’organisation des session de formation, l’évaluation des connaissances des stagiaires, l’établissement et la délivrance des certificats de réalisation, la gestion des adhésions à l’association.

Pour en savoir plus sur la gestion de vos données personnelles et pour exercer vos droits, veuillez consulter la politique de confidentialité du CEFA HGE.

Il s’agit d’un programme intégré comprenant une séquence d’EPP avant et après la séquence de formation continue suivie lors du congrès (EPP/FMC/EPP).

Contenu Programme

Tout Afficher
Pré-requis
Détails

Compléter votre inscription avant de débuter votre action DPC.

A faire impérativement au cours de l'unité 1 qui se déroule du 17/05/2023 à 00:00 au 26/05/2023 à 23:59

Vous devez réaliser un Quick test directement sur le site du CEFA.

A faire impérativement au cours de l'unité 1 qui se déroule du 17/05/2023 à 00:00 au 26/05/2023 à 23:59

Vous devez répondre à quelques questions sur votre pratique.

A faire impérativement au cours de l'unité 1 qui se déroule du 17/05/2023 à 00:00 au 26/05/2023 à 23:59

Vous devez soumettre 10 dossiers patients de coloscopie avec une polypectomie postérieure à mai 2021.

A faire impérativement au cours de l'unité 1 qui se déroule du 17/05/2023 à 00:00 au 26/05/2023 à 23:59

Vous devez réaliser cette EPP directement sur le site du CEFA.

A faire impérativement au cours de l'unité 2 qui se déroule du 27/05/2023 à 00:00 au 04/06/2023 à 23:59

Avant la classe virtuelle, lire le diaporama des généralités et compléter le pré-test FMC.

A faire impérativement au cours de l'unité 3 qui se déroule du 26/05/2023 à 00:00 au 05/06/2023 à 23:59

Assister à une classe virtuelle de 2h, le 05/06/2023 à 18h00. Présence obligatoire avec temps de connexion vérifié.

A faire impérativement au cours de l'unité 3 qui se déroule du 26/05/2023 à 00:00 au 05/06/2023 à 23:59

Vous devez soumettre 10 dossiers patients de coloscopie avec une polypectomie postérieure à mai 2021.

A faire impérativement au cours de l'unité 4 qui se déroule du 05/07/2023 à 00:00 au 12/07/2023 à 23:59

Vous devez réaliser cette EPP directement sur le site du CEFA.

A faire impérativement au cours de l'unité 5 qui se déroule du 13/07/2023 à 00:00 au 20/07/2023 à 23:59

Questionnaire d’impact à remplir en ligne

A faire impérativement au cours de l'unité 5 qui se déroule du 13/07/2023 à 00:00 au 20/07/2023 à 23:59

La version de votre navigateur est obsolète et votre appareil est exposé à des risques de sécurité.

Pour profiter d'une expérience optimale sur ce site il est fortement recommandé de mettre à jour votre navigateur ou d'en installer un autre :